People/Scene - Par Raoul Couzin - posté le 08/07/2021

Rencontre avec Pascal et Chichi

Rencontre avec Julien Laffeach (alias : C.H.I.C.H.I.), organisateur de Paco Tyson, et Pascal Fraslin-Echevin, directeur de la culture et des relations européennes de la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire. il y a deux ans, leur rencontre a abouti à la création de la Station Nuage sur l’île Forget (Saint-Sébastien-sur-Loire).

Quels ont été vos parcours respectifs ?

Pascal : Je travaille depuis 30 ans dans le milieu culturel nantais. J’ai participé à la création du Lieu Unique en l’an 2000, et ensuite à la direction et programmation culturelle de la ville de Saint-Sébastien-sur-Loire. Mon rôle est de traduire la politique culturelle de la ville, d’inspirer et de conseiller aux élus et collègues de nouveaux projets et cadres culturels. Ma problématique est d’entrelacer la diplomatie et la sensibilité pour être en adéquation avec le cahier des charges des élus. Mon objectif sur ce projet était de bâtir un lieu convivial et contemporain correspondant à une demande politique mêlant bien-être et culture.

Julien : j’ai acheté mes premières platines à l’âge de 20 ans. Je me suis chauffé et ai rapidement commencé à mixer. Je me suis très vite épanoui dans ce milieu et c’était parti… J’ai d’abord monté une petite boîte de production à Barcelone (2011). Par la suite je suis revenu en France avec mon associé (Nicolas Viande), et nous avons créé la première édition du festival Paco Tyson (2017) en collaboration avec la ville de Nantes. Aujourd’hui, je suis en charge de la Station Nuage. En parallèle, J’ai repris la direction d’un ancien bar nantais (Le Pick Wick à Graslin) qui s’appelle désormais : «  Salut Marcel ».

Vous vous êtes rencontrés sur le projet de la Station Nuage, comment cette connexion s’est créée ? 

Pascal : Notre idée avec la Station Nuage et la saison d'été La Loire Cool, était de permettre à ceux qui ne peuvent pas partir en vacances de profiter d’un lieu singulier à proximité de la Loire, tout en proposant un projet culturel adapté à ces îles. L’objectif était de faire conjuguer culture et nature - au sein d’un écrin de verdure - avec la participation d’artistes locaux. L’idée vient d’une commande des élus de la ville, ces derniers souhaitaient apporter une valeur ajoutée aux îles de Saint-Sébastien-sur-Loire. Du coup, je me suis dit qu’il fallait utiliser mes relations et mon expérience pour aboutir au résultat. Le projet s’est concrétisé grâce à la rencontre de Jean Blaise, mon ancien patron (Directeur général du Voyage à Nantes) et de Laurent Turquois (Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire). Une fois le schéma en place, nous cherchions la perle rare pour gérer et animer le site. C’est à ce moment que je rencontre Julien…  

Julien : J’ai très vite répondu à l’appel d’offre de ce projet. Le lieu, le projet ainsi que l’esprit véhiculé m’ont parlé. La perspective de gérer un lieu qui propose à la fois un service de restauration, un bar et un plus musical, m’a séduit très rapidement ! Nous avons rencontré Pascal Fraslin-Echevin et le Maire. Nous avons présenté diverses idées pour que ce lieu soit non seulement vivant mais pérenne. La Mairie a été convaincue de notre professionnalisme et nous avons hâtivement entamé l’élaboration du projet. 

Julien, quels étaient vos intérêts à intégrer l’île Forget ?

Julien : J’ai eu la chance de pouvoir organiser une date sur ce lieu avant la création du projet de la Station Nuage dans le cadre de mon festival Paco Tyson (29 août 2019). L’évènement a rassemblé 7000 personnes, et a été une réussite pour nous. Ce genre de lieu unique dans la métropole nous a vraiment inspirés. Fort de ce succès, la Mairie nous a retennus lors de l’appel d’offres. Ce que nous voulons construire ici, c’est un véritable repère pour la ville, un lieu où les différentes générations peuvent se mélanger, le tout dans un cadre exceptionnel.

Comment s’organise ce lieu ?

Julien : La Station Nuage est un bar avec service de restauration situé en plein centre de l’île Forget. On y retrouve une équipe dynamique de professionnels (barmans et cuisiniers) qui se connaissait avant la Station Nuage, puisqu’elle a aussi travaillé sur Paco Tyson. Nous disposons de 200 places assises, au milieu d’une vaste étendue verte, qui propose de nombreux coins pour se poser, mais aussi des aires de jeux pour les plus jeunes. On a l’impression d’être en pleine nature tout en étant à quelques minutes de la ville. Quand on se retrouve sur ce lieu, on vogue sur une mer verte à bord d’un bateau bleu. 

Le projet est né de la collaboration du voyage à Nantes et de la ville Saint-Sébastien, quels évènements allons-nous retrouver sur l’île ? 

Julien : nous avons mis en place plusieurs dates proposant des activités différentes. Durant les mois de juillet et août, nous allons organiser plusieurs apéros (mix électro) un samedi sur deux, mais aussi des évènements destinés aux enfants autour des aires de jeux. Il faut également réserver votre premier week-end de septembre pour le festival culinaire - Franquette - organisé par Bertrand Lacroix, qui se déroulera les 4 et 5 septembre.

Pascal : Notre objectif est vraiment de faire vivre et rayonner ce lieu, en permettant à tous de se cultiver, passer du bon temps ou faire du sport. La saison du Voyage à Nantes va aussi permettre d’alimenter les activités sur l'île Forget l'autour de la Station Nuage. 

Pascal, quelle volonté artistique avez-vous voulu associer à ce lieu ?

Pascal : L’île Forget est dépourvue de toute urbanisation. Le seul bâtiment présent était une ancienne écurie, que l’on a utilisé pour la construction de la Station Nuage. Afin de concevoir le projet, nous avons fait confiance à un jeune groupe d’architectes dont les idées et envies collaient avec les nôtres : Atelier YokYok. Ces derniers ont vraiment réussi à donner vie au projet, et le résultat parle de lui-même.

Quel avenir pour la Station Nuage ?

Julien : On remarque une hausse de la fréquentation du lieu depuis l’année dernière. Avec la réouverture des lieux publics, ce genre de projet intéresse particulièrement les habitants de Nantes. Porté par le succès de la première année, nous avons pu mettre en place les moyens adaptés pour poursuivre l’aventure.

Pascal : Nous avons beaucoup d’attente pour ce lieu. Cet espace emblématique marque fortement notre nouvelle identité et s’apparente déjà à la « Tour Eiffel » de Saint-Sébastien-sur-Loire. Les évènements à venir permettront d’ancrer et de positionner La Station Nuage comme une référence et un lieu incontournable de Nantes Métropole.

Propos recueillis par Raoul Couzin

A lire également

Station Nuage
Station Nuage

Événement du 19 mai au 30 août - Saint Sébastien sur Loire

Station Nuage est un espace aux milles facettes ; un lieu de vie en pleine nature où l’on peut prendre du bon temps au soleil, se restaurer, boire un verre, se rencontrer, danser, chanter…